Toute l'info sur les formations et les métiers.

Mon métier, mon avenir !

Choisir et construire son avenir professionnel

Dans un monde du travail de plus en plus compétitif et concurrentiel, bien choisir son cursus professionnel est indispensable voir primordial afin d’apprendre de nouvelles compétences, d’améliorer vos capacités, d’élargir votre domaine d'expertise ainsi que de vous forger une réputation professionnelle solide. Cependant en France, il existe une multitude de cursus, d’études ou de formations en tout genre, il peut donc être difficile de savoir quelle option choisir ou celle qui vous conviendrait le mieux. Cursus universitaire, alternance, apprentissage, formation courte pour adulte ?
Découvrez dans cet article, astuces et conseils pour vous aider à bien choisir votre formation professionnelle en fonction de votre projet et de vos besoins.

La formation : Une étape indispensable pour la réussite de vos projets

1. Déterminer ses objectifs

Avant toute chose, il est absolument indispensable de définir clairement votre projet, d’entamer une réelle réflexion autour de vos objectifs ou de vos attentes avant de vous lancer dans un quelconque cursus professionnel :

  • Pour quelles raisons souhaitez-vous entamer une formation professionnelle ?
  • Souhaitez-vous élargir simplement vos connaissancesou vous tournez vers d'autres métiers ?
  • Souhaitez-vous vous reconvertir et découvrir une nouvelle profession?
  • Préférez-vous privilégier un parcours professionnel diplômant ou qualifiant?
  • En fonction de votre situation personnelle, est-il envisageable pour vous d’entamer de longues études (Université) ou plutôt un cursus plus court et concret (CAP / BTS) ?
  • Quels sont vos moyens financiers ? Envisagez-vous de financer votre formation ou prévoyez-vous de faire appel à un organisme d’aide au financement ? (CPF)

Il est très important de vous poser toutes ces questions dès le début, ce qui va considérablement vous aider à déterminer par où vous devez commencer et établir ainsi un plan d’action.

2. Choisir une école, un établissement ou une institution

Discutez avec des anciens élèves de l’établissement, des collègues ou amis travaillant dans le domaine d’activité en question, consultez les sites d'évaluation en ligne ou demandez l'avis de personnes sur les réseaux sociaux …Se lancer dans une formation professionnelle est un réel investissement et un engagement, à la fois de votre temps et de votre argent. Il est donc dans votre intérêt de trouver une école, un établissement ou une institution sérieuse, professionnelle et réputée pour mettre toutes les chances de votre côté pour réussir votre projet et atteindre vos objectifs.
L'établissement de formation qui vous conviendra le mieux dépendra des facteurs tels que vos objectifs, vos ambitions ou encore vos contraintes financières et temporelles.

3. Définir un mode d’apprentissage

En France, l’accès à l’éducation est relativement accessible pour la grande majorité de ceux et celles qui souhaitent entamer ou poursuivre des études.
Néanmoins, il existe des centaines de parcours, de voies et de cursus différents, à tel point qu’il peut être un peu difficile et déroutant de savoir précisément quel cursus emprunter ou quelle formation choisir en fonction de ses projets.
Si vous souhaitez poursuivre une formation débouchant sur un diplôme, vous avez entre autres la possibilité de choisir :

  • Le parcours universitaire (licence, master, doctorat).
  • Le DUT / BTS (+ 2 ans d’études après un baccalauréat).
  • Le CAP / BP (+ 1 an d’étude après un baccalauréat, + 2 ans d’études après la classe de troisième).

En revanche, si vous souhaitez suivre une formation professionnelle, qualifiante ou certifiante, mais pas forcément diplômante, vous avez la possibilité de choisir :

  • La formation professionnelle en alternance / en apprentissage / en contrat de professionnalisation.

Ce type de formation débouche donc généralement sur une certification ou une qualification comme un « Titre RNCP ».
Vous avez également la possibilité d’opter pour des cours en ligne de plus en plus réputés et prisés par les étudiants.Les cours en ligne sont proposés sous plusieurs formats qui s'adaptent aux différents niveaux scolaires, styles d'apprentissage et horaires personnels.Les cours de formation en ligne sont disponibles auprès de différents types d'institutions, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients.

Certains sont très réglementés, avec des heures de cours spécifiques auxquelles vous devez assister. Ces cours sont souvent dispensés par un instructeur ou un professeur via une vidéo en direct où la participation et l'interaction sont attendues.
D'autres cours en ligne utilisent une approche plus libre qui permet aux participants de travailler selon leur propre emploi du temps, en apprenant les leçons par le biais de textes et de vidéos préenregistrées. Dans ce format, la seule interaction avec l'instructeur peut se faire par courrier électronique. Dans d'autres cas, on peut payer pour écouter des cours ou des leçons et faire des devoirs tout seul, sans interaction directe avec l'instructeur.
Les cours en ligne sont donc une alternative qui peut également s’avérer très intéressante auquel bon nombre d’étudiants ont déjà adhérés.

Quels sont les métiers qui recrutent le plus en 2021 ?

Découvrez à présent le top des 5 métiers ou corps de métiers qui vont recruter le plus en 2021 avec :

1. Les métiers de la santé (infirmiers, aides-soignants, sages-femmes ...) : Profession accessible sur concours + années d’études et stages réguliers en milieu hospitalier dans le cadre des études.
2. Les métiers techniques– (Chauffage, climatisation, électricité, énergies …) : Profession accessible sans nécessairement passer par un diplôme, apprentissage par exemple néanmoins un CAP ou BP voir BTS sont plus praticulièrement prisés .
3. Les métiers de l’informatique et du numérique (rédacteur web, développeur web, data analyst ou responsable de la sécurisation des logiciels dans la lutte contre le piratage) : Profession aux cursus très divers et variés (BTS, IUT, DUT, cursus universitaire).
4. Les métiers de la protection civile (gendarmes, policiers, militaires) : Profession souvent accessible sur concours.
5. Les métiers de l’enseignement (professeurs, enseignants) : Profession accessible sur concours du Ministère de l’Education Nationale.


N’hésitez pas également à faire une évaluation de votre niveau et de vos compétences dans le domaine que vous envisagez d'étudier (bilan de compétence). Vous constaterez peut-être que vous en savez plus que vous ne le pensiez sur le métier ou le cursus qui vous intéresse. Cela vous aidera également à trouver la formation adéquate qui correspondra à vos besoins et vous évitera de perdre votre temps et votre argent.

L'artisanat à le vent en poupe !

"L’artisan transforme, produit, met en œuvre, commercialise grâce à son savoir-faire des services ou des produits."

L’artisanat représente plus 1 300 000 entreprises. Ce chiffre est en constante augmentation depuis 2009 principalement grâce au statut de micro et d’autoentrepreneur. L’emploi de salariés attire de moins en moins de personnes. Les entreprises notamment les TPE trouvent le coup d’un salarié souvent trop élevé, et préfèrent ponctuellement utiliser la sous-traitance afin de faire face aux pics d’activité.

L’artisanat répond aussi à deux préoccupations des Français :

1. Des produits élaborés et fabriqués localement, la proximité est un critère important sur la décision d’achat.

2. Le fait main et la création artisanale apportent une réponse à la recherche d’authenticité des Français.

Seul bémol la production, l’élaboration, la fabrication made in France est plus cher pour le consommateur. Les artisans représentent plus de 250 métiers tous domaines confondus et plus de 500 activités, ils sont bien implantés sur l’ensemble du territoire. L’artisanat attire de plus en plus les jeunes, notamment à cause des diverses contraintes du salariat. C’est aussi l‘opportunité de devenir son propre patron.

Les 4 secteurs les plus importants de l’artisanat : l’alimentation, le bâtiment les services et la production

Ci-dessous quelques métiers connus ou mal connu de l’artisanat.

Électricien, Électricienne : Effectue des travaux d’installations, de distribution et de raccordement d’appareils électriques.

Ferronnier : Il (elle) crée et réalise à chaud ou à froid des objets en fer forgé, grilles, portails, etc.

Conducteur de travaux : Dirige les travaux de divers corps de métier sous les ordres d’un ingénieur, d’un architecte.

Gemmologue : Spécialiste des pierres précieuses

Horloger / Horlogère : Technicien qui assure la réparation et le réglage des montres, réveils, pendules.

Luthier / Luthière : Répare, fabrique divers instruments de musique.

Vélociste :  Artisan qui conçoit, élabore, répare des cadres de vélos pour enfants ou adultes, Loupitchoun.cycles .

Maroquinier / Maroquinière : Crée, fabrique, répare des d’objets en cuir, sacs, chaussures.

Bijoutier-joaillier / Bijoutière-joallière : Crée, transforme des objets généralement en métal précieux bagues, bracelets, colliers !

Menuisier / Menuisière : C’est un spécialiste du travail du bois, portes, placards, volets, etc.. !

Diplômes, métiers, formation, emploi !

Nous contacter !